CGECI Academy 2024 : Me Mahoua Fadika-Delafosse invite à l’exploitation des opportunités dans l’industrie des services

CGECI Academy 2024 : Me Mahoua Fadika-Delafosse invite à l’exploitation des opportunités dans l’industrie des services

CGECI Academy 2024 : Me Mahoua Fadika-Delafosse invite à l’exploitation des opportunités dans l’industrie des services

(CGECI) – Le grand Forum économique annuel du Secteur Privé Ivoirien, organisé par le Patronat ivoirien, se tiendra les 24 et 25 octobre 2024 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Comme chaque année, des centaines de chef d’entreprises, des experts des questions économiques et de gouvernance venus de l’Afrique et des autres parties du monde ainsi que l’Administration ivoirienne se mobiliseront pour prendre part à cette 12ème édition de la CGECI Academy.

Cette annonce a été faite par la Vice-Présidente de la CGECI, Me  Mahoua Fadika-Delafosse,  lundi 29 avril 2024, lors de la cérémonie de lancement du Forum à la Maison de l’Entreprise, siège du Patronat ivoirien et du World Trade Center, sis au Plateau. Ce fut également l’occasion pour la représentante du Président de l’Organisation patronale, M. Ahmed CISSÉ, de donner le thème de cette nouvelle édition du Forum, qui est libellé comme suit: « Quelle industrie des services pour stimuler la performance des économies africaines ? »

Au cours de cette cérémonie, la Vice-Présidente Fadika-Delafosse a invité les dirigeants d’entreprises ivoiriens et africains à explorer les opportunités de croissance de l’économie en exploitant le segment dans la politique de développement de leurs entreprises, de sorte à élargir leurs horizons en allant au-delà des conceptions et stratégies traditionnelles.

« Ce thème invite nos pays à interroger leurs modèles et à regarder au-delà de la configuration actuelle de nos économies, encore fortement marquées par la prédominance du secteur Primaire. Mais surtout, il les encourage à diversifier leur économie pour être moins dépendants de leurs matières premières encore faiblement valorisées et à saisir les opportunités offertes par l’industrie des services, afin de créer une croissance moins vulnérable aux chocs exogènes, donc plus solide.

Cette dynamique pourrait être portée, selon le rapport ‘’Perspectives économiques en Afrique’’ d’octobre 2023 du Fonds monétaire international, par le secteur des services, avec le potentiel de contribuer de manière significative au développement économique en Afrique, dans des domaines variés comme les TIC, les services financiers, le tourisme, l’éducation-formation, la santé, la logistique et le transport. », a  déclaré Me Fadika-Delafosse.

Ensuite, elle a relevé que pour cette nouvelle édition du Forum, les deux pays invités d’honneur sont l’Île Maurice et Singapour, qui sont des pays émergents  dont l’expérience de la bonne gouvernance et de la mise en œuvre de décisions politiques économiques majeures et optimales en faveur des entreprises pourrait inspirer aussi bien les gouvernements des autres pays du Continent que les dirigeants d’entreprises.

Pour la Vice-Présidente de la CGECI, le concept de « performance des économies africaines » fait référence à la capacité des pays du Continent à atteindre et à maintenir un niveau de croissance économique soutenu et durable ainsi qu’à leur capacité à améliorer le bien-être de leur population de manière pérenne.

Ce thème s’inscrit dans la continuité des réflexions menées lors de la 11ème édition de la CGECI Academy qui avaient mis en avant l’importance du Secteur tertiaire comme axe de croissance et de transformation structurelle des  économies africaines. En effet, l’édition 2023 du Forum avait permis d’engager une réflexion approfondie sur les enjeux de la compétitivité des entreprises en Afrique et de dégager quelques pistes de recommandations pour une croissance durable.

1 service

Le mot de la Vice-Présidente Mahoua Fadika-Delafosse a  été suivi d’un entretien entre le Vice-président de la CGECI, M. Éric Thiam SABATES, par ailleurs Président de l’Union des Grandes Entreprises Industrielles de Côte d’Ivoire (UGECI), et un journaliste sur la thématique du Forum qui a été présenté, dans ses grandes articulations réflexives.

Selon le Vice-Président, le fait que le gouvernement ivoirien décide, dans son Plan National de Développement 2021-2025, de développer son économie sur la base de l’industrialisation ne signifie pas qu’il faille négliger les services. Il reste convaincu que le développement ne se fera pas sans les services.

Cette année, la CGECI Academy sera l’occasion d’identifier les enjeux, les défis et les opportunités pour une plus grande contribution de différents secteurs d’activités à la transformation et à la croissance des économies africaines. Historiquement, les économies africaines  étaient largement orientées vers l’Agriculture et l’exploitation des ressources naturelles, mais au fil du temps, la nécessité d’accélérer l’industrialisation et la diversification des économies s’est faite de plus en plus ressentir. Ce d’autant plus qu’au regard des mutations rapides dans le monde, entrainées par la quatrième révolution industrielle et les enjeux de durabilité, les tendances se dessinent progressivement vers une économie de services.

Malheureusement, il est encore à constater que dans la majorité des pays africains, les services restent encore embryonnaires avec de nombreux défis à relever notamment l’insuffisance de structuration, de formalisation et de valorisation.

La 12ème édition de la CGECI Academy sera configurée de la manière suivante: une cérémonie d’ouverture, deux keynote (à l’ouverture et à la clôture) ; deux sessions plénières (à l’ouverture et à la clôture) ; douze panels de haut niveau ; six master class ; une plateforme de rencontres B to B pour les jeunes entrepreneurs (speed networking).

Pour rappel, la cible visée par la  CGECI Academy est constituée prioritairement des chefs et cadres d’entreprise, les jeunes entrepreneurs et les porteurs de projet désireux de bénéficier du partage d’expériences de bonnes pratiques en entreprises  ou d’élargir leur réseau tout en renforçant leurs connaissances.

Mme Fanta Diabaté epse Diafouka a présenté les offres commerciales pour le sponsoring, les partenariats et la participation individuelle. Pour la présente édition qui attend 2000 participants de qualité, la CGECI a exprimé sa gratitude au Co-organisateur, Co-Host, MANSA BANK, représenté par son Fondateur, Directeur Général, EL HASSANA KABA, et le Sponsor LEADER historique, IFG Afrique, représenté par Mme Souhila MAGER, Directrice IFG AFRIQUE et Campus Abidjan.

Notons que le lancement de la 12ème édition de la CGECI Academy a été fait en présence du Président du Patronat ivoirien, M. Ahmed Cissé, et de nombreux chefs d’entreprises.

À PROPOS DE LA CGECI

La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) est l’organisation patronale la plus représentative du Secteur privé en Côte d’Ivoire. Elle fédère des Groupements professionnels, des Associations d’entreprises et des entreprises de tous les secteurs d’activités (industrie, commerce, agriculture et services), soit 27 groupements et Associations professionnelles, près de 80% du secteur privé moderne ivoirien, plus de 17 000 milliards de FCFA de chiffre d’affaires, avec plus de 400 000 emplois créés par ses membres.

La CGECI est un acteur majeur dans la représentation des entreprises, la défense de leurs intérêts et la promotion de leurs activités. Elle est l’interlocuteur principal des pouvoirs publics, des organisations syndicales de travailleurs et des tiers, pour tous les sujets portant sur l’amélioration de l’environnement des affaires, la compétitivité des entreprises, la promotion du dialogue entre les partenaires sociaux, le développement du Secteur privé et la création de richesses par la promotion des initiatives privées et de l’entrepreneuriat. La CGECI est Présidée par M. Ahmed CISSÉ.

 

Source: https://www.agenceecofin.com/entreprendre/0205-118332-cgeci-academy-2024-me-mahoua-fadika-delafosse-invite-a-lexploitation-des-opportunites-dans-lindustrie-des-services

Share

Leave a Comment

About Our Blog

Iterative approaches to corporate strategy foster collaborative thinking to further the overall value proposition.
SOYEZ LES PREMIERS À

REJOINDRE NOTRE COMMUNAUTÉ