Angora TANO

Angora Tano est le Président Directeur Général de Africa West Industries (AWI), entreprise lauréate du Prix d’Excellence 2018 de l’Entreprise Industrielle. Il est également Président du Conseil d’Administration d’Africa Palm Industries (API), une huilerie de palme en exploitation depuis 2016 et Directeur Général des Huileries du Sud Bandama (HSB), une autre huilerie de palme en production depuis Août 2018. Ces trois (3) entreprises forment aujourd’hui le groupe AWI qui est installé sur la chaîne production depuis les plantations de palmier à huile jusqu’à la seconde transformation des produits.

Bâtisseur actif et homme de tous les défis, Tano Angora a occupé les postes d’Ingénieur Technique à la Direction des Etudes Générales l’EECI (1980-1982), avant de rejoindre le groupe BARRY CALLEBAUT où il a respectivement occupé les postes d’Ingénieur de Maintenance, Ingénieur Qualité et Ingénieur de Production de 1982 à 1986. Se faisant remarquer pour sa rigueur et son sens du travail bien fait, il est nommé directeur d’usine de la plus grande usine du groupe en 1986, puis directeur technique des quatre usines du groupe en Côte d’Ivoire. Il occupera ce poste de 1990 à 1996.

La même année, le groupe SIFCA lui fait appel pour prendre la tête de COSMIVOIRE, sa filiale huile de table, de savons et de margarine en perte structurelle et affaiblie par un business model essoufflé. A partir d’un diagnostic stratégique, il identifie les principaux foyers de perte et met en place un plan restructuration qui permet à l’entreprise d’atteindre des performances économiques impressionnantes. En 10 ans, de 1996 à 2006, sous l’impulsion de Tano, les résultats financiers de COSMIVOIRE atteignent 8 millions de dollars.

En 2006 Angora Tano rejoint PALMCI, entreprise de plantations de palmier à huile issue de la privatisation de Palmindustrie. PALMCI dispose de 40 000 ha de plantations industrielles réparties sur 8 sites et 11 usines et encadre 120 000 ha de plantations villageoises occupées par 30 000 planteurs. Cependant, l’entreprise cumule des contre-performances et les trois managements qui s’y succèdent durant la période post-privation ne réussissent pas à juguler les pertes qui atteignent désormais 80 millions de dollars. Fort de son expérience, Tano prône des pratiques managériales plus modernes et un partage des bénéfices supplémentaires. Tous les acteurs sont focalisés sur les résultats. Un vaste projet de formation est mis en place pour les y aider. Les résultats ne se font pas attendre. Deux années suffisent pour que les résultats financiers cumulés dépassent les 50 millions de dollars et faire passer la production d’huile de palme de 208 000 T à 280 000 T.

En 2010, donnant libre cours à son projet d’offrir des produits et services accessibles à tous les consommateurs Africains, il crée AFRICA WEST INDUSTRIES qui fera du Low Cost for Low Price son cheval de bataille. Le rapport Qualité/Prix est excellent ; KDO est 30% moins cher que le leader du marché. En seulement 2 ans de présence, KDO le savon de Marseille produit de cette entreprise est présent à 95% du territoire Ivoirien. 80% des personnes qui ont essayé le produit l’ont adopté. AWI est leader du marché des savons en Côte d’Ivoire.

Ardent promoteur de l’intégration comme vecteur de développement, Angora Tano est à l’origine de la création de l’Association des Industriels de la Filière Oléagineuse (AIFO-UEMOA). Il a été président de cette association pendant 4 ans en ayant été reconduit exceptionnellement par ses pairs. Il est également membre fondateur de l’Union des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (UGECI), a été administrateur et vice-président du Patronat et administrateur du CNRA.

Angora Tano est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Pétroles et Moteurs de Rueil Lamaison, titulaire d’un diplôme d’Ingénieur, option Moteur à Combustion interne. Il a obtenu un diplôme d’Ingénieur, Option Gestion de Production à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Paris.